Les Monuments Men

Les « Monuments Men » furent un groupe d’environ 350 hommes et femmes, provenant de treize pays différents qui, durant la seconde guerre mondiale, furent tous membres volontaires de la toute nouvelle section MFAA. La plupart d’entre eux étaient directeurs et conservateurs de musée, historiens d’art, artistes, architectes et enseignants. Leur mission était simple : protéger le patrimoine culturel en temps de guerre quand cela était possible.

Les Monuments Men ont œuvré ensemble pour empêcher la destruction des monuments et d’autres biens culturels durant la seconde guerre mondiale. Au cours de la dernière année du conflit, les Monuments Men retrouvèrent et rendirent à leurs légitimes propriétaires près de cinq millions d’objets artistiques et culturels volés par Hitler et les troupes nazies. Leur action dans le domaine de la protection du patrimoine culturel était sans précédent dans l’histoire.

Les Monuments Men restèrent en Europe six ans après la fin de la guerre pour gérer la délicate question de la restitution des œuvres d’art volées. Au cours de cette période, ils jouèrent un rôle fondamental dans la reconstruction du panorama culturel des nations européennes dévastées par la guerre, en organisant des expositions temporaires et des concerts.

A leur retour aux Etats-Unis, beaucoup d’entre eux jouèrent un rôle de premier plan lors de la constitution de nombre des plus importantes institutions culturelles américaines. Ils devinrent directeurs et conservateurs de musée d’importance mondiale, comme le Metropolitan Museum et le Museum of Modern Art de New York, la National Gallery of Art de Washington D.C., le Cleveland Museum of Art, le Museum of Art de Toledo, le Nelson-Atkins Museum of Art de Kansas City et beaucoup d’autres encore. D’autres prestigieuses institutions, comme le New York City Ballet, le National Endowment for the Humanities et le National Endowment for the Arts furent créés grâce aux idées des Monuments Men.